Bienvenue sur la boutique de costumes orientaux

Evènements

  • Bijoux tribaux, l’Art de la tribu Kuchi

    Les plus observatrices d’entre vous auront sans aucune doute remarqué notre fascination pour les bijoux tribaux issus des nomades Kuchi. Mais savez-vous qui est ce peuple qui nous abreuve de ses jolis bijoux ? Nous vous invitons à le découvrir dans cet article que nous avons décidé de lui dédier.

    Qui est le peuple Kuchi ?

    Petit point étymologique, le terme Kuchi ou Kochi tire son origine du persan « Koch » signifiant « migration ». Une dénomination qui regroupe en fait plusieurs tribus Pachtounes qui voyagent toute l’année entre l’Afghanistan et le Pakistan, quittant leurs montagnes en hiver pour y remonter en été. Les incessants voyages des Kuchi leur ont permis d’entrer en contact de nombreux autres peuples d’Inde, d’Asie centrale, du Moyen-Orient ou des tribus parsemant les terres de l’ex-URSS. C’est dans ce contexte d’échanges que s’est forgée la particularité de leur Art, véritable patchwork de cultures multiples et variées.

    Les bijoux Kuchi, entre apparat et superstition

    A l’origine, les bijoux Kuchi étaient principalement fabriqués par des hommes pour leurs familles ou à la suite de commandes spéciales. En utilisant les plus beaux matériaux qu’ils avaient en leur possession pour réaliser leur ouvrage, les artisans concevaient ces créations originales que nous connaissons bien, mélanges atypiques d’anciennes pièces de monnaie, de pendentifs, de pierres naturelles (Lapis-lazuli, Malachite, etc.), de perles en pâte de verre colorée, de petits miroirs et autres clochettes et ornements en tous genres. C’est cette profusion de couleurs, de formes et de motifs qui rend les colliers, bracelets, ceintures et bijoux de tête si populaires auprès des danseuses tribales et des amatrices de mode ethnique.
    Des bijoux dont l’aspect étincelant n’avait d’ailleurs pas uniquement une fonction esthétique puisqu’ils avaient également pour objectif de repousser les mauvais esprits. Il n’était d’ailleurs pas rare que les animaux soient également parés de ces parures et d’autres étoffes colorées pour que la chance puisse guider leurs pas.


    bracelet-manchette-tribal_bea06

    Les bijoux Kuchi aujourd’hui

    De nos jours, une partie des bijoux Kuchi disponibles sur le marché, souvent proposés à des prix très attractifs (et pour cause), présentent une qualité plus que médiocre. Chez Harem d’As, nous nous efforçons de vous proposer des bijoux Kuchi authentiques, qui échappent à cette catégorie de bijoux créés uniquement pour le profit. Il vous suffira de jeter un oeil à notre rubrique dédiée aux bijoux tribaux pour vous rendre compte par vous-même de la qualité de finition de ces accessoires.

    Retrouvez les ceintures, bijoux de tête, bracelets et colliers Kuchi dans notre rubrique consacrée aux bijoux ethniques.

    Lire la suite
  • Harem d’As : une communauté solidaire !

    haremdas

    La solidarité n’est pas un vain mot parmi les passionnées de danse orientale. Deux de nos clientes nous en ont encore donné la preuve il y a quelques jours de cela. Découvrez cette petite histoire pleine de rebondissements qui, rassurez-vous, se finit bien !

    Le jeudi 11 décembre dernier, en fin d’après-midi, Véronique, une de nos clientes qui réside à Cannes, nous contacte affolée pour nous faire part d’un problème urgent : Elle et ses collègues travaillent pour l’Hôtel Martinez, et ont prévu de dédier la soirée du personnel à l’Orient et donc à la danse orientale, le lendemain. Les costumes, commandés sur Harem d’As sont prêts. Cependant Véronique se rend alors compte que son bustier n’est plus avec elle ! Lire la suite

    Lire la suite
  • Ensemble, vivons notre passion de la danse orientale

    Danse_orientale_haremdas


    Bienvenue sur le blog d’Haremdas !


    Sur ce blog, vous pourrez suivre les actualités de notre boutique mais surtout, en savoir plus sur la passion qui nous anime : la danse orientale, dans tout ce qu’elle comprend.

    Originaire du Moyen-Orient, la danse orientale n’est pas unique, elle se décline au travers de plusieurs styles et pratiques, connues ou moins connues.


    Pratiquée principalement par des femmes, la danse orientale est une danse riche en émotions, dont les gestes et postures racontent une histoire, un sentiment, un état.

    Sur notre blog, nous aussi, nous vous racontons une histoire, celle de la danse orientale et de ses nombreux visages au travers d’interviews, de dossiers thématiques, de questions pratiques, de présentation des nouveautés…


    Pour nous aider dans cette « mission », Douchka, danseuse orientale enseignant son art au sein de l’association Corps et Métaphores, nous apportera ses précieux conseils et sa passion de la danse orientale.

    C’est d’ailleurs son interview que vous pourrez lire dans un prochain article !


    A très vite,


    L’équipe Harem d’As

    haremdas

    Lire la suite

3 article(s)